Currently browsing tag

cinéma Indien

Le cinéma indien est un cinéma méconnu en France mais il est très riche.

Bhool Bhulaiyaa et les troubles dissociatifs (de l’identité)

Cet article est le 14 de 15 dans la série Les vampires (et autres monstres) à la lumière de la Science

Le trouble dissociatif de l’identité (anciennement trouble de la personnalité multiple) est un ressort récurant dans la fiction, en particulier d’horreur. Par exemple, il est associé à L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde de Robert Louis Stevenson. Il est actuellement au cœur du film Split de M. Night Shyamalan. Dans Bhool Bhulaiyaa, il permet d’expliquer des attaques d’un supposé fantôme. Mais au-delà de cette vision fantasmée et caricaturale, qu’en est-il vraiment ?

Defender et la copie de la nature

Defender est le troisième film d’une trilogie de film Bollywood mais le seul sortie en DVD/Blu-ray en France. Malheureusement le film perd un peu (beaucoup) de sa saveur en version française, je vous conseille donc de le voir en version originale sous-titrée et intégrale de 2h26. Vous éviterez ainsi des voix françaises qui semblent un peu artificielle et vous aurez le résumé des deux premiers films de la trilogie ainsi que les chansons/danses ce qui vous permettra de mieux comprendre les relations entre les personnages (si vous arrivez à dénicher les deux premiers films, n’hésitez pas à les voir [1]). Le film raconte le combat du superhéros Blast/Krrish (son nom variant selon les versions) qui doit faire face à une épidémie mortelle qui se propage dans toute l’Inde et menace le monde. Le virus responsable a été créé par Kaal et rependu par son armé de mutants mi- humains mi- animaux. Si la science dans le film est très fictionnelle, il est intéressant de voir ces humains augmentés avec des capacités proches de celle d’espèces animales existante. La copie de la nature pour innover s’appelle le biomimétisme et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui.