Currently browsing category

Sciences en vrac

Genius (saison 1) : le cas Mileva Marić

Cet article est le 8 de 8 dans la série La vie des scientifiques sur (grand) écran

Diffusé tous les lundi soir sur National Geographic en France, la série Genius propose dans sa première saison de s’intéresser à la vie d’Albert Einstein. C’est l’occasion d’en savoir plus sur sa vie et d’aller au délà de sa photo où il tire la langue et de l’équation e=mc2. Le second épisode, diffusé le 1er mai, s’intéresse à Mileva Marić (Samantha Colley), sa première femme et à sa difficulté d’accéder aux études scientifiques en tant que femme. Souvent méconnue, sa vie montre bien les difficultés pour les femmes d’accéder au monde académique.

Les figures de l’ombre et la place des femmes en science

Les figures de l’ombre présente trois scientifiques noires de la NASA peu connues malgré leurs apports importants à la conquête spatiale. Il a fallu le travail d’historien.ne.s pour déterrer leur travail puisque une importante de celui-ci n’était pas signée de leur nom. Ce travail a mis en avant la participation de nombreuses femmes blanches et noires aux travaux de la NACA qui deviendra la NASA. Après avoir fait le point sur la place des femmes dans l’histoire des sciences, il est temps de voir ce qu’il en ait aujourd’hui et de ce qu’en dit la sociologie des sciences.

Agora : rapide historique des femmes en science

Cet article est le 7 de 8 dans la série La vie des scientifiques sur (grand) écran

Agora a pour personnage principal Hypatie d’Alexandrie, l’une des premières mathématiciennes du monde. Elle se consacre totalement à la recherche, à l’enseignement et à la compréhension du monde. Sa vie est bousculé par l’arrivé d’une nouvelle religion, le christianisme. Hypatie observe les hommes se déchirer autour de leurs croyances, mettant un terme à l’équilibre entre les différentes communautés de la ville. En mettant en avant Hypatie, le film Agora nous rappelle que de tout temps, il y a eu des femmes scientifiques. L’accès des femmes à l’éducation et à la science a beaucoup varié selon les époques. Cet accès était grandement corrélé à la vision de la place de la femme dans la société.

[Storify] Les Figures de l’Ombres

Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à …

Mois spécial Histoire des femmes en science

Comme tous les ans, le mois de mars sera le mois des femmes en sciences sur le blog. Cette année, la thématique sera liée à la sortie française de Les Figures de l’Ombre (Hidden Figure) le 8 mars. Il sera question de l’histoire des femmes en science.

Les biopics une occasion ratée de montrer la science et de la vulgarisation

Cet article est le 10 de 10 dans la série Les sciences vues par les écrans

Le biopic (film biographique) semble un bon moyen de vulgariser des découvertes importantes de la science et de montrer comment travaille les scientifiques. Néanmoins en y regardant de plus près, ce sont toujours la même image de la science qui nous est montrée. Présentant la vie d’un scientifique (ou au moins un morceau de celle-ci), le biopic présente des découvertes majeures de l’histoire des sciences. Le spectateur est amené à voir le scientifique faire sa découverte et la dévoilée au monde. La recherche scientifique passe par de nombreuses étapes et est assez longue. Il n’y a que rarement de grand moment Eureka sans un long travail en amont qui a permis la réflexion du scientifique d’aboutir.