Contact

Taare Zameer Par : Voir le monde différemment

“il y a des gens parmi nous qui peuvent changer le monde parce qu’ils peuvent le voir différemment”
Ram Shankar Nikumbh

Taare Zameen Par
Taare Zameen Par (c) Aamir Khan Productions

Si le cinéma indien présente souvent des héros à qui tout réussi, il présente également des personnes différentes, en particuliers ayant un cerveau différent. C’est ce que nous allons voir pour finir cette semaine. Aujourd’hui, je vous présente le film indien Taare Zameer Par que l’on pourrait traduire comme Des étoiles sur Terre. Ce film raconte l’histoire d’Ishaan, un petit garçon de 8 ans, qui adore peindre et imaginer des choses mais qui ne brille pas à l’école. Pour remédier à son manque de discipline, son père l’envoie dans un pensionnat. Malheureux, Ishaan se renferme sur lui-même jusqu’à l’arrivée d’un jeune professeur Ram Shankar Nikumbh. Ce dernier découvre l’origine des problèmes scolaires du garçon : il souffre de dyslexie.

Je vais donc vous parler de la dyslexie et autres dys (dysorthographie, dyscalculie…). La dyslexie est un handicap reconnu par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Il se traduit par une difficulté à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture (dysgraphie). Cela se traduit par une inversion des lettres, une substitution d’une lettre par une autre. La chanson Bheja Kum qui montre à la fois la perception de l’écrit d’Ishaan que sa réaction face aux réprimandes de ses enseignants (le refrain dit idiot, cruche, paresseux, fou).

Il existe une controverse sur l’origine de ce trouble: est-ce un problème psychologique ou est ce un problème génétique? Les scientifiques (et en particuliers les neurologues) pencheraient très largement pour un problème génétique. En effet, 70% des cas présentent des antécédents familiaux et ces troubles touchent 4 garçons pour 1 fille. La dyslexie serait due une formation différente du cerveau qui ne serait pas asymétrique et limiterait l’espace alloué à certaines régions du cerveau. Cependant, on observe un nombre variant de dyslexique selon la langue maternelle. La question peut-être alors un bon dépistage ou non de ce trouble?

Cette formation différente du cerveau rend la dyslexie incurable. Néanmoins et grâce à la plasticité du cerveau, une prise en charge précoce et une rééducation orthophonique permet aux dyslexiques de contourner leurs difficultés. Il est également intéressant de constater que les dyslexiques voient le monde différemment leur conférant ainsi la possibilité de révolutionner la science (comme Einstein ou Léonard de Vinci) ou les arts grâce à leur imagination comme Spielberg, le président du jury cette année. En effet, il existe de nombreux dyslexiques célèbres.

Taare Zameen Par est un Bollywood mais vous pouvez tout de suite oublier l’histoire d’amour, il n’y en a pas. Pour les autres ingrédients, ils sont bien là : la musique, les chorégraphies (plus que des danses), une certaine morale et surtout une fin heureuse. Bref un film que vous pouvez regarder en famille sans problème. Il faut lui reconnaitre une véritable recherche artistique. Choses peut courante dans les Bollywood souvent produit à la chaine. Bref un film à mi-chemin entre le Bollywood et le film d’auteur, un bon moyen de voir la diversité du cinéma indien.

Logarithme népérien

Taare Zameen Par, 2007
Réalisé par Aamir Khan
Avec : Aamir Khan…
Film indien
Durée 2h55

Note perso :


La note des lecteurs :
Pas encore de notation

La bande annonce originale et non sous-titrée

Et en supplément quelques chansons

la vidéo de la chanson Bum Bum Bole sous-titrée en anglais

la vidéo de la chanson Mera Jahan où les paroles parlent d’être libre comme un oiseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *