31 mars 2011 Ln Arnal 1Comment
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Cet article a été réécrit, je vous invite donc à lire la version la plus récente.

Cette page est conservé dans une optique d’archivage.

La semaine dernière, le film Mars Attacks a été diffusé sur une chaine de la TNT. Grande fan de Tim Burton, je l’ai revu avec délectation. Les martiens sont d’affreux petits hommes verts qui prennent un malin plaisir à détruire l’humanité. Ce film me semble parfait pour parler de la vie extraterrestre et de la possibilité de celle-ci à voyager dans l’espace, comme je vous l’avais promis. C’est le domaine de l’exobiologie ou astrobiologie (dans les pays Anglo-Saxons).

L’exobiologie cherche à comprendre l’apparition de la vie et en particuliers des conditions nécessaire à celle-ci. Je vous propose de découvrir cette discipline à travers une petite vidéo de Jank en parodiant Ke$ha (les paroles sont disponible sur YouTube) :

La définition de la vie

Il n’existe pas une définition de la vie. Ici, je prendrais la définition large de la chimie quand un élément est capable de s’auto-reproduire et d’évoluer (c’est-à-dire de faire des copie non-conforme de lui-même). Beaucoup de scientifiques pensent, à l’heure actuelle, que les premières molécules “vivantes” seraient de l’ARN. Ces molécules cousine de l’ADN (à un atome d’oxygène et d’hydrogène près) sont parfois capable de catalyse et en particuliers de recopier l’ADN ou l’ARN.

La recherche de la vie sur d’autres planètes

  • Quelle forme chercher?

La très grande variabilité des formes de vie présentent sur la Terre (des fosses océaniques à nos cieux) démontre que l’évolution peut donner lieux à des formes de vie très différente. Si on ajoute à ça que la vie sur Terre repose sur un système très conservé à base de carbone, d’eau et de phosphore alors que la vie serait possible avec de l’arsenic à la place du phosphore ou même du silicium à la place du carbone. Bref la vie peut-être très variée ce qui rend difficile sa recherche outre-espace.

  • Où chercher?

Un mathématicien a tenté de déterminer les probabilités d’existence de civilisation extraterrestre. C’est l’équation de Drake. Elle est intéressante dans le choix de ses paramètres : nombre d’étoiles, de planètes viables…
Mais de façon plus prosaïque, la recherche de la vie dans le système solaire (plus loin c’est encore dur d’y aller et surtout de revenir) se fait autour de l’eau, base de la vie sur la Terre. Dans ce cadre, on s’intéresse à Mars jadis recouverte d’eau liquide qui est maintenant sous forme de glace ou sur des satellites de Saturne comme Titan ou Europe.

Le voyage spatial des êtres vivants

Une des questions des exobiologistes est de savoir si la vie peut voyager à travers l’espace. Les premières observations ont été de regarder s’il y avait des traces de vie sur les météorites. Un des principaux problèmes est la contamination de ces météorites par la vie terrestre très rapidement. Néanmoins, on pense de plus en plus que certaines molécules du vivant (acide aminé) soient arrivées par celles-ci. Cela expliquerait que la grande majorité des êtres-vivants utilisent des molécules asymétriques dextrogyres.
Des molécules pré-biotiques ou des bactéries terrestres survivent aux voyages spatiaux. Cependant l’observation de traces de vie extraterrestre sur des météorites reste en discussion.

Bref si on n’a pas encore rencontré d’ET, on recherche scientifiquement à savoir si on est seul dans l’univers. Par contre comme dans Mars Attacks, une rencontre avec des ET ne serait pas forcement pacifique et bienveillante comme le pense Stephen Hawkins contrairement au scientifique du film.

Logarithme népérien

Pour aller plus loin :
un dossier sur futura-sciences
et le site de la société française d’exobiologie

Mise à jour du 26/01/2015 :

Aurait-on découvert des fossiles sur Mars, l’explication limpide de l’article scientifique par Stop Science

Rosetta : Les comètes à l’origine de la vie? par le magazine du CNRS

Note perso :

[display_rating_form]

La note des lecteurs :

[display_rating_result]

Mars Attacks (1996)
Réalisé par Tim Burton
Avec Jack Nicholson, Glenn Close, Pierce Brosnan…
Long-métrage américain
Durée : 01h46min

Et la bande annonce en vf pour une fois :

Enregistrer

Enregistrer

One thought on “Mars Attacks : Life on Mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.