27 janvier 2012 Ln Arnal 0Comment
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Après mon premier visionnage du film 8th Wonderland, je me suis imédiatement demandée comment en parler ici. Mais la contre-attaque des Anonymous (ou Anons) après la fermeture brutale de la constellation Mega m’a fournie le déclic. Le film parle d’un groupe d’internaute qui discute d’égale à égale et décide par un vote démocratique d’actions à mener pour changer le monde. Au début les actions sont plutôt potaches : pose d’un distributeur de préservatifs au Vatican, édition d’une Bible Darwin intégrant l’évolution… puis devant le faible impact de ces actions, ils se radicalisent.

Les militants de 8th Wonderland font sensiblement penser aux Anonymous. Comme eux, ils se retrouvent sur internet pour discuter et mettre en place des actions. De même, au départ, les actions sont plus rigolotes que politiques. Les “militants” agissent de façon anonymes. Mais qu’en est-il de la science? L’anthropologue Gabriella Coleman a étudié cette comunauté et son mode de fonctionnement.

Drapeau des Anonymous. Leur devise est : “We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us (version en français : « Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n'oublions pas. Redoutez-nous » )
Drapeau des Anonymous. Leur devise est : “We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us (version en français : « Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous » )

Car si tout est présenté être sans organisation ni hierachie, tout n’est pas si simple. Si le concept d’Anonymous se veut ouvert à tout le monde, certains compétences, connaissances et sympathies sont implicitement ou explicitement nécessaire. Ainsi il n’y a que certains internautes qui s’engagent. Les sympathisants peuvent se retrouver à travers tous les réseaux sociaux mais les discussions ont essentiellement lieu dans des salons IRC (Internet Relay Chat, protocole de discussion en ligne). L’absence de hierachie est un des fondement philosophique des Anons et est régulièrement rappeler dans les salons IRC. Si l’un d’entre eux veut prendre plus d’importance qu’il en a, il se fait exclure. Il existe des opérateurs qui se chargent des problèmes techniques et qui peuvent exclure une personne indésirable.

L’idéologie de base des Anonymous repose sur la liberté de l’information et la culture du libre. Ces idéaux sont soutenu par une éthique du don/contre don très présente sur internet, en particulier chez les utilisateurs les plus important. Cette vision vient en partie de l’origine universitaire du web où les chercheurs pouvaient communiquer facile et librement leurs découvertes. Cela a continué puisque le web permet à tous de discuter de n’importe quel sujet quelque soit son niveau d’expertise. Cette vision est résumé dans le manifeste d’un hacker rédigé par Loyd Blankenship :

“Mon crime est celui de la curiosité. Mon crime est celui de juger les gens par ce qu’ils pensent et dise, pas selon leur apparence.”

Pour en revenir au film, les deux réalisateurs nous démontre les limites d’un tel système : qui revendique les actions, avec quelle légitimité? Le groupe d’internaute est-il représentatif de la population? Ses positions sont-elles celles de la majorité des gens? Jusqu’où peut/doit aller une action politique?
Outre la réflexion des réalisateurs, le film est remarquable sur plusieurs points. Tout d’abord la version original laisse les personnages parler leur langue maternelle mis à part lors des discussions sur le site en anglais. Ensuite ces même discussions sont présenté sous forme de chat vidéo assez sympathique. Enfin, il y a toutes sortes de références qui font sourire.

Logarithme néperien

Sources/pour aller plus loin :
Traduction de l’article de Gabriella Coleman sur Owni
Casilli A, 2010. Les liaisons numériques. Ed Le Seuil Paris

8th Wonderland (2008)
Réalisé par Nicolas Alberny, Jean Mach
Avec Matthew Géczy, Robert William Bradford, Alain Azerot …
Film Français
Durée 1h34

Note perso

Ultra méga cool

Et la bande annonce en VOSTF car c’est vraiment la version à voir

P. : Un film-documentaire sur les Anonymous We Are Legion devrait sortir cette année. Il a été sélectionné pour le festival de Sundance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.