23 mai 2012 Ln Arnal 1Comment
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Cette semaine France Ô propose des films de tous les continents pour fêter le festival de Cannes. Et pour bien commencer cette semaine, la chaîne a diffusé le film Breaking News de Johnnie To, un célèbre réalisateur hongkongais. Pas de soucis si vous l’avez raté puisqu’il est visible sur Pluzz, la plateforme de rattrapage de France télévision, jusqu’à lundi prochain. Breaking News est déjà connu par les cinéphiles pour s’ouvrir avec le plus long plan séquence du cinéma (il dure près de 10 minutes), je m’y intéresse aujourd’hui par le fond de l’histoire. En effet pour redorer le blason de la police, une inspectrice décide de filmer en direct un assaut policier et de le transmettre ces images aux médias. Mais quel est l’impact réel des médias sur l’opinion des gens? Voici une question à laquelle tendent de répondre les scientifiques spécialisés en sciences de la communication et de l’information.

#television #lies #graffiti
#television #lies #graffiti par Cult Gigolo sous licence CC By NC SA source Flickr

Au début des recherches après la seconde guerre mondiale, les scientifiques pensaient que les médias avaient un fort impact sur les gens, à la façon de la propagande. Mais maintenant, leurs effets sont considérés moins importants. Tout d’abord, la communication n’est pas qu’entre un émetteur et un récepteur, vision hérité de la cybernétique. Il y a parfois des intermédiaires ou des interactions avec l’environnement. Quelqu’un fait son opinion plus en fonction de son entourage que de ce qui est dit dans les médias traditionnels. Ainsi l’opinion serait forgée en 2 temps, d’abord le message des médias arrive aux “leaders d’opinion” qui ensuite le répercutent vers les autres. Cette vision est très présente dans le monde du marketing via les médias sociaux (voir la vidéo ci-dessous).

De plus la réception est sélective. Que l’on regarde Arte ou TF1, on sait ce qu’on ne regarde pas le même type de programme. Et devant un même programme, deux personnes ne perçoivent pas la même chose. Chaque spectateur renvoie ce qu’il perçoit à son vécu, à sa culture… En même temps, le fait de voir les mêmes émissions que les autres permet de s’intégrer à la communauté, par exemple lors de discussion autour de la machine à café. A l’heure actuelle, les chercheurs pensent donc que les médias ont un effet mais limité. Il ne faut pas croire qu’il suffit de montrer quelque chose dans les médias (et en particulier à la télévision) pour que les spectateurs l’acceptent sans réflexion. Le plus souvent, il faut du temps pour que le message passe et soit assimilé par les gens (et encore).

Pour en revenir au film, d’abord, les journalistes ne sont pas dupe des images lisses fournies par la police puis ce sont les malfrats qui utilisent les médias pour se livrer à une guerre de l’image. Et bien sûre, rien ne se passe comme prévu. Malgré cette intrigue médiatique, le film reste un très bon film d’action hongkongais.

Logarithme néperien

Note perso

[display_rating_form]
La note des lecteurs :
[display_rating_result]

 

Breaking News (Dai si gein), 2004
Réalisé par Johnnie To
Avec : Richie Jen, Kelly Chen, Nick Cheung…
Film hongkongais, durée 1h31

La bande annonce en VOST

 

One thought on “Breaking News : Les effets des médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.