24 décembre 2016 Ln Arnal 0Comment
Temps de lecture estimé : 5 minutes

La Véritable Histoire du Père Noël se veut être une histoire, relativement, réaliste du Père Noël et de pourquoi il distribue des cadeaux aux enfants la nuit de Noël. On suit ainsi le jeune Nikolas qui devient orphelin et est recueilli par un village. Chaque année, il change de maison et offre des cadeaux aux enfants en remerciement. Le film en profite pour donner l’explication de tout ce qu’on attribue à ce personnage tel que le costume rouge, le traineau tiré par des rennes… Par contre point de Rudolph, son renne au nez rouge (et lumineux). Cela n’a pas empêché des chercheurs de se poser la question, ce qui a donné lieu à 2 publications en (décembre) 2012.

Rudolph et son nez rouge

Peu connu en France, Rudolph apparait pour la première fois dans une histoire américaine écrite par Robert L. May en 1939, puis par une chanson de Johnny Marks, le beau-frère de May, en 1949. Rudolph est un jeune renne mâle qui est rejeté par les autres rennes à cause de son nez rouge. Il est trouvé par le Père Noël qui lui demande d’être le renne de tête pour guider de son traineau grâce à son nez. Cette nouvelle position permet à Rudolph de mieux s’intégrer avec les autres rennes. La relative jeunesse de Rudolph explique surement sa non-apparition dans le film.

L’éleveuse des rennes du traineau du Père Noël

Mais depuis son apparition, la question de pourquoi et comment le nez de Rudolph est rouge n’a jamais reçu de réponses convaincantes. Certains ont proposé que Rudolph soit alcoolique. En effet, il est communément admis qu’un nez rouge chez l’humain est signe d’alcoolisme. Or ce type de nez rouge est la forme hypertrophique de l’acné rosacée et le lien entre cette affection de la peau et l’alcoolisme n’est pas démontré. De plus cette maladie n’est connue que chez l’humain. Il est donc hautement improbable qu’un renne (du Père Noël) en soit atteint.

Une autre hypothèse au nez rouge de Rudolph est le fait que le pauvre renne souffre d’un rhume. Quand les humains ont une rhinite, leur nez devient rouge à cause de la congestion et de l’hyperthermie de l’inflammation dû à la réponse immunitaire face aux virus encombrant le nez. Mais l’étude des anticorps présent dans le sang de rennes n’a jamais montré de résistances à divers virus, en particuliers respiratoire, rependus dans les troupeaux domestiques. Il est donc peu probable que Rudolph souffre d’un rhume.

La dernière hypothèse est un érythème (couramment appeler rougeur) au niveau du nez. Ce phénomène est lié à la vasodilatation des vaisseaux sanguins conduisant à un afflux sanguin sous la peau. Dans les années 1980, des chercheurs ont proposé que Rudolph ait un érythème lié à de nombreux parasites dans le museau. Assez courant dans les troupeaux de rennes (semi-)domestiques, ces infections parasitaires expliqueraient un nez rougi. Pour qu’il soit vraiment visible, même de loin, Rudolph devrait avoir de très nombreux parasites. Cela l’affaiblirait probablement trop pour pouvoir tirer le traineau du Père Noël. Mais l’érythème pourrait avoir une autre origine ?

L’adaptation des rennes au froid

Avant d’aller plus loin à propos de Rudolph, intéressons-nous aux rennes de façon générale. Les populations rennes se trouvent dans les toundras (prairies) et les taïgas (forêt) d’Europe du Nord, de Sibérie et d’Amérique du Nord. Ces milieux sont très froids en hivers et les rennes sont donc adaptés à ce climat extrême. Par exemple, ils ont une vision des UV (ultra-violet) qui leurs permets de distinguer dans la neige leur nourriture, la fourrure et le pipi de leurs prédateurs. Les rennes ont également une fourrure qui s’épaissit en hiver. Elle est composée de poils creux remplis d’air qui aide à nager et isole très bien du froid.

Si la bonne isolation permet au renne de résister au froid, elle l’empêche de se refroidir lors d’un effort important. Une forte température est dangereuse pour tout mammifère. Il est donc important pour les rennes de se refroidir. Comme pour tous les mammifères, le refroidissement s’opère par un échange de chaleur avec l’air extérieur. Si un échange par la peau est impossible à cause de la fourrure très isolante, c’est possible par la bouche et le nez. L’observation des rennes indiquent qu’ils halètent à la fois par la bouche (comme les chiens) et par le nez. L’inspiration de l’air par la bouche permet de refroidir rapidement le corps mais le mécanisme de refroidissement par le nez est moins connu.

La tête d’un renne vue avec une caméra thermique (Ince et al.)

Contrairement à un museau d’un chien, le museau des rennes est chaud et est très visible avec une vision thermique. L’observation des muqueuses  indique de nombreux vaisseaux sanguins (20% de plus que chez l’humain). Ces nombreux vaisseaux sanguins sont très fins et font des boucles, comme un radiateur, ce qui permet un important échange de chaleur entre l’air et le sang. Le sang ainsi refroidit irrigue le cerveau (très sensible aux changements de températures) et le reste du corps. Au repos, au contraire, l’air est réchauffé par ce système et cela limite la perte de chaleur des rennes par la respiration. D’ailleurs, à ce moment-là, les rennes respirent uniquement par le nez.

Image de la vascularisation de la muqueuse nasale d’un renne sur une surface de 0.98 × 0.73 mm (van der Hoven et al.)

La spécificité de Rudolph

Comme les autres rennes du Père Noël, Rudolph fait un effort important (voler et tirer le traineau) dans un air très froid. Pour compenser cet effort et la chaleur qu’il génère, Rudolph doit refroidir son sang (et son cerveau) via son museau. Si son nez a plus de vaisseaux sanguins que les museaux des autres rennes, alors il aura un afflux de sang plus important dans son nez le rendant rouge via un érythème.

Il est aussi intéressant de noter que les rennes du Père Noël portent des bois. Les rennes sont les seuls cervidés dont les mâles mais aussi les femelles portent ces bois. Comme pour les autres cervidés, ces bois tombent et repoussent tous les ans. Mais les mâles perdent leurs bois au début de l’hiver, soit avant Noël, et les femelles au printemps. Pour que les rennes du Père Noël aient leurs bois à Noël, il s’agit soit de femelles soit de mâles castrés.

 

Pour en revenir au film, La Véritable Histoire de Père Noël est un sympathique film familial de Noël. Il offre une histoire alternative de Noël (pour ceux ne voulant de la fête chrétienne) et cohérente des traditions lié au Père Noël sans faire intervenir les rites antiques et païen liés au solstice d’hiver. Si le film est parfois rapide sur certains détails, le livre (La Véritable Histoire de Noël) complète bien. Sa structure en 24 chapitres permet une lecture au mois de décembre de la façon d’un calendrier de l’Avent. Le livre et le film sont sortis en Finlande la même année et sont du même auteur/scénariste.

Pas tout compris ? Tu as des remarques ? Une erreur s’est glissée dans le texte ? N’hésite pas à laisser un commentaire, j’y répondrais avec plaisir.

 

Les articles d’origine :

van der Hoven, B., Klijn, E., van Genderen, M., Schaftenaar, W., de Vogel, L., van Duijn, D.  &  Kompanje,  E.J.O.,  2012  –  Microcirculatory  investigations  of  nasal  mucosa  in  reindeer Rangifer  tarandus (Mammalia,  Artiodactyla,  Cervidae):  Rudolph’s  nose  was  overheated  – DEINSEA 15: 37 – 46. [ISSN 0923-9308] Published online 19 December 2012

Ince Can, van Kuijen Anne-Marije, Milstein Dan M J, Yürük Koray, Folkow Lars P, Fokkens Wytske J et al. (2012) Why Rudolph’s nose is red: observational study BMJ 2012; 345 :e8311

Note perso

La Véritable Histoire du Père Noël (Joulutarina), 2007
Réalisé par Juha Wuolijoki
Avec Hannu-Pekka Björkman, Otto Gustavsson, Kari Väänänen …
Nationalité Finlandaise
Durée 1h23

La bande annonce en anglais sous-titrée français


La veritable histoire du pere noel par Adiance007

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.