1 janvier 2016 Ln Arnal 0Comment
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Bonne Année 2016 !

Le nouvel an est toujours l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de faire des projets pour l’année à venir. Sciences au cinéma n’y échappe pas et vous propose un bilan et ses résolutions pour 2016.

Cette année a vu le nombre et la fréquence des articles publiés augmentés. 31 articles ont été publiés en 2015 contre 22 en 2014 et 16 en 2013. Cela vient d’une meilleure organisation et planification de ma part. Le rythme de publication devrait se stabilisé en 2016 avec un objectif de 3 articles par mois. Cette fréquence a été soutenue par la série Les vampires (et autres montres) à la lumière de la Science avec un rythme de publication d’un article par mois (le dernier vendredi). Après une longue exploration du mythe du vampire, nous avons vu les loups garous, la monstruosité humaine et même Frankenstein. Nous poursuivrons en 2016 cette série (sur le même rythme) avec les zombies pour commencer. Enfin ce rythme a été également soutenu par la réécriture d’articles déjà publié mais de façon plus complète pour homogénéiser les articles du blog.

2016 va voir arriver des nouveautés, dont certaines ont été amorcés ce mois-ci de façon discrète. Tout d’abord avec de nouvelles étiquettes. Ce classement a été repensé une classification alternative aux catégories et aux séries. Les catégories reprennent les grands domaines de la science et les types d’articles. Les séries reprennent des articles autour d’un même sujet qui suivent une certaine progression, il est d’ailleurs conseillé de les lire dans l’ordre de la série. Enfin les étiquettes permettent un regroupement d’articles sur des œuvres de même origine (pays d’origine, réalisateurs…), les adaptations d’une même saga (Harry Potter, Hunger Games), sur un même type de monstres (vampires, loup-garou), sur un même thème (OGM, nazisme…)… Les étiquettes complètent ainsi les articles proposés à la fin d’un article.

La galaxie Sciences au cinéma verra également débarquer des Storify lors de sortie de films autour des sciences comme Seul sur Mars ou Star Wars. D’ailleurs pour ce dernier, un storify a déjà été créé. Je vous invite à déjà vous y plonger. Ce format permettra de regrouper tous ces liens qui ont déjà été partagé sur les réseaux sociaux de Sciences au cinéma (facebook, twitter, google+, tumblR). J’espère être plus régulière dans mes publications et partages sur ces réseaux. Vous pouvez également retrouver des liens mis de côté pour des articles publiés et à venir sur pearltrees.

Enfin, 2016 sera marqué par d’autres projets personnels que le blog et qui me prendront du temps et m’éloigneront du blog. Les mois juins et juillets devrait être les plus perturbés. Je m’en excuse d’avance et j’espère vous préparer quelques articles d’avance pour limiter les effets de ces absences.

Sciences au cinéma vous souhaite une bonne année 2016 et qu’elle soit remplie de découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.