19 février 2021 Ln Arnal 0Comment
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Sorti le 29 janvier sur Netflix, The Dig raconte une découverte archéologique majeur, celle du trésor de Sutton Hoo. Même si le film prend quelques libertés dans sa narration, il cherche à donner une image réaliste de la découverte archéologique. ça dénote de la vision de l’archéologie donnée par la saga Indiana Jones. Petite revue de web pour faire le point.

L’histoire vraie derrière The Dig

The Dig présente la découverte des tombes de Sutton Hoo qui a révoltionné nos connaissances sur le Haut-Moyen-Âge anglais. Petit retour sur cette découverte et son importance :

 
Disponible depuis peu sur Netflix, le film “The Dig” raconte l’histoire d’une veuve anglaise qui recrute un archéologue amateur pour fouiller de mystérieux monticules…
 
Le site web du site archéologique revient sur les faits et personnes ayant inspiré le film (en anglais) :
The Dig is a new film by Netflix, based on the novel of the same title by John Preston. But do you know the true story of the excavation of the Great Ship Burial at Sutton Hoo? Read on to discover more.

Le British Museum a créé une reconstitution numérique du bateau-funéraire :

Le musée qui expose le tresor propose une visite virtuelle :

Spanning over 700 years, this Room traces the story of Europe from 300 AD.

Et si les musées vous manquent vous pouvez déambuler dans la salle en mode google streetmap.

The Dig, l’anti Indiana Jones

Une archéologue revient sur la description plutôt réaliste des fouilles archéologiques :

The Digs’ archaeologists are closer to reality than the intrepid Indiana Jones, and that’s refreshing.

Il faut dire jusque là, l’arcéologue le plus célèbre du cinéma est Indiana Jones dont les méthodes sont à l’opposé de l’archéologie :

Mais alors vraiment pas :

Au delà d’Indiana Jones, il y a de nombreux films avec des protagonistes plus ou moins archéologue. L’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) a créé un quizz pour tester vos connaissances cinématographiques. Personnellement, j’ai fait un score de 58%, et vous ?

Quand l’archéologie s’intéresse au cinéma

Si le cinéma s’intéresse pas mal à l’archéologie, l’inverse est également vrai. L’archéologie se propose de fouiller les lieux de tournages. Exemple avec le film Peau d’Âne de Jacques Demy :

 

Avis

D’apparance très classique, le film met très bien en scène ses personnages, leurs liens et leurs solitudes. Il alterne entre moment calme d’attente et des moments plus intenses liés à des découvertes ou des moments clés, un peu comme la recherche (archéologique). Le film explore élégament les concept de temps qui passe, de mortalité et de mémoires des défunts. On peut regretter que peu à peu le film met de côté la découverte archéologique pour s’intéresser à une relation romantique inventé de toute pièce (puisque l’un des personnage est inventé et l’autre, une personne réelle).

Note perso

The Dig , 2021.

De Simon Stone
Avec Ralph Fiennes, Carey Mulligan, Lily James …
Film britannique
Durée 1h52

La bande annonce en VF :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.