15 septembre 2010 Ln Arnal 2Comment
Cet article est le 1 e de 10 dans la série La vie des scientifiques sur (grand) écran
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Qui n’a pas déjà rêvé de gagner au casino? Personne, pas même les mathématiciens. Ces derniers ont bien sûr utilisé leur science pour trouver une solution infaillible. Blaise Pascal a utilisé les probabilités dans les jeux de hasard. Cela a donné naissance à la branche des mathématiques que l’on nomme la théorie des jeux. Si vous voulez voir en une scène cette théorie, regardez Un Homme d’Exception. Ce biopic (film biographique) présente la vie de John Nash. C’est un des plus célèbres mathématiciens qui a travaillé sur cette théorie. Il a d’ailleurs reçu, en 1994, le prix Nobel d’économie (mais pas de médaille Fields, leur équivalent mathématique).

Extrait d’Un Homme d’Exception:

Sinon continuons tout de suite avec la définition du jeu : il s’agit d’un “jeu” où chaque joueur décide d’une stratégie mais dont les gains dépendent des choix de tous. Prenons un exemple simple, pierre-papier-ciseaux, vous choisissez ce que vous jouez en même temps que l’autre et la combinaison détermine qui gagne. L’apport de Nash est une formule pour déterminer les équilibres entre les stratégies (et oui les mathématiciens ça vous décrit le monde avec des formules). Dans certains cas, il faut adopter une stratégie mixte, c’est-à-dire qui change à chaque tour de jeu (les mathématiciens sont de grands joueurs). Pour en revenir à notre jeu, on ne peut pas gagner durable en jouant toujours que pierre par exemple.

Cette théorie des jeux a des applications autres que de savoir quoi jouer au casino. Elle est utilisé dans les choix stratégique en économie (d’où le prix Nobel), en géopolitique, en marketing mais également en évolution où elle a permit de comprendre la stabilité de comportement altruistes (encore une fois, je vous renvoie à l’extrait ci-dessus)…

Pour finir, revenons sur le film. La théorie des jeux ne représente que le début du film mais tout le nœud du film réside dans la schizophrénie paranoïaque dont souffrait Nash. Il faut savoir qu’un nombre non négligeable de mathématiciens (surtout les grands) finissent fous. Comme quoi même dans des sciences non expérimentales, on risque sa santé.

Mise à jour du 26 mars 2015 :

John Nash reçoit le prix Abel 2015 (pendant du prix Nobel pour les mathématiques) avec le mathématicien Louis Nirenberg pour leur travaux sur l’analyse géométrique et des équations aux dérivées partielles non linéaires.

Mise à jour du 28 avril 2015 :

Mise à jour du 29 mai 2015 :

John Nash est décédé le samedi 23 mai 2015 à l’âge de 86 ans dans un accident de voiture ainsi que son épouse.

Mise à jour du 4 octobre 2016 :

Logarithme népérien

Un Homme d’Exception (A Beautiful Mind), 2001.
Réalisé par Ron Howard
Avec Russell Crowe, Ed Harris, Jennifer Connelly…
Film américain
Durée 2h14

Note perso :


[display_rating_form]
La note des lecteurs :
[display_rating_result]

La bande annonce en VOST

2 thoughts on “Un homme d’exception : Les jeux vus par les mathématiciens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.