20 décembre 2013 Ln Arnal 0Comment
Cet article est le 2 e de 7 dans la série Orphan Black
Temps de lecture estimé : 3 minutes

A partir du sixième épisode d’Orphan Black, Dr Leekie et son idéologie de Néolution (mélange du préfixe néo et évolution) font leur apparition. Cette idéologie, importante dans la série, n’existe pas tel quel dans notre monde. Néanmoins elle est la fusion de deux mouvements existant. Elle est le croisement du transhumanisme et de la biologie de synthèse. Le premier veut améliorer l’humain et la seconde créer du vivant.

Napalm dna tubes background par Napalm1432 cc by nc nd
Napalm dna tubes background par Napalm1432 cc by nc nd

Idéologie transhumanisme

De tout temps, nous avons essayé de pallier aux défaillances de notre corps. Les avancées technologiques ont permis d’améliorer les prothèses et les organes artificiels. Si pour l’instant la technologie ne cherche qu’à remédier à un handicap, elle permet maintenant d’obtenir de capacités supérieures aux capacités humaines normales. Ainsi les prothèses de courses d’Oscar Piscarus sont plus performantes pour la course que des jambes humaines.

Dans le mouvement transhumaniste, les avancées technologiques aboutiront à l’amélioration de l’humain et en particuliers limiter les effets du vieillissement. Le but du transhumanisme est également de prendre le contrôle de l’évolution humaine. Au lieu de laisser le hasard de l’évolution faire son œuvre, le choix des prothèses utilisées désignera un nouvel humain, le post-humain. Le transhumanisme envisage un futur où les limites biologiques de l’humain disparaitraient peu à peu.

Si certains font des recherches ou des expériences pour aller vers le post-humain, le transhumanisme est un mouvement essentiellement philosophique. Il s’inscrit dans une optique scientiste et technophile. Pour lui les avancés vers le post-humain arriveront d’elles-même et il faut en aucun cas les freiner puisque cela améliora la vie des humains. Néanmoins, il suscite de nombreuses critiques et ses limites ou dérives possibles inspirent les œuvres de science-fiction. Une des questions récurrente est la place d’un humain purement biologique dans une société permettant à certains ou à tous de se modifier et si cette modification devient la norme.

La biologie de synthèse

Le Dr Leekie, pour sa part, envisage de diriger l’évolution humaine avec des innovations biologiques et des modifications géniques. En créant de nouveaux organes ou en modifiant d’autres, il fait de la biologie de synthèse. Cette discipline a pour but de mieux comprendre le fonctionnement du vivant en suivant la méthode de l’apprentissage par la construction. Mais également pour construire des organismes pour réaliser des tâches précises (production d’énergie ou de soin).

Cette idée de créer du vivant est présente dès le début du XXe siècle mais il faut attendre les années 1970 pour voir l’arrivée de l’ADN recombinant. Il s’agit d’une molécule d’ADN composé artificiellement à partir de fragment d’ADN. Cette découverte ouvrira la voie du génie génétique qui aboutit aux OGM et aux thérapies géniques. Ce développement repose sur une autre méthode découverte en 1984, la PCR (Polymerase Chain Reaction) qui permet de faire rapidement de nombreuses copies d’un fragment d’ADN.

Un pas supplémentaire a été franchi à la fin des années 2000 avec la création d’une nouvelle espèce de bactérie à partir d’un chromosome de synthèse (les bactéries ne possèdent qu’un chromosome). Le génome de cette nouvelle espèce, Mycoplasma laboratorium, est dérivé de celui de sa cousine Mycoplasma genitalium qui est l’espèce avec le plus petit génome connu. Mais le génome a été introduit dans une bactérie Mycoplasma mycoides qui se multiplie plus vite. Le génome créé fait 1 077 947 paires de bases. Il comporte 4 filigranes pour indiquer son origine.

Cette découvre soulève de nombreuses questions tout d’abord sur la sécurité et le confinement de ces découvertes (semblable à un certain nombre de questions également posées par les OGM). Mais également sur la brevetabilité du vivant. Nous reviendrons sur cette dernière question pour le prochain article consacré à la saison 1 d’Orphan Balck.

Logarithme népérien

Pour aller plus loin :
La page de la série sur le site de Numéro 23
L’épisode de podcastscience sur le transhumanisme
Le site du gouvernement sur la biologie de synthèse

Note perso :


[display_rating_form]
La note des lecteurs :
[display_rating_result]

Orphan Black, 2013 (en production)
Créée par Graeme Manson, John Fawcett
Avec Tatiana Maslany, Dylan Bruce, Jordan Gavaris plus
Nationalité Américaine, canadienne (BBC America)
Format 42 minutes

La bande annonce en VOSTF

Split Track – Orphan Black – Tous les mercredis… par numero23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.